L’acquisition de la propreté – la propreté chez l’enfant

La propreté : une étape importante du développement de l’enfant

L’acquisition de la propreté est une étape importante du développement de votre enfant, qui a des enjeux envers le monde de adultes.

Devenir propre est bien une acquisition et non pas un apprentissage. On n’apprend à son enfant à être propre, il acquiert cette compétence par lui-même. Cela signifie que votre enfant doit être accompagné par vous, mais il est le seul à pouvoir exprimer qu’ils se sent prêt.

Comment allez-vous comprendre que votre enfant se sente prêt à être propre ?

Il existe de nombreux signes qui vont vous aider. Certains enfants sont extrêmement clairs et vont vous le dire de manière très directe : « pas la couche, veut le pot… ». Beaucoup d’enfants l’exprimeront par des petits signes : la couche qui reste sèche plusieurs heures, jouer à la poupée et l’installer sur le pot, aller s’asseoir sur le pot pour jouer…

Quand un bebe doit il etre propre

Lorsque votre enfant commence à vous montrer des signes ou qu’il vous le dit très clairement, soyez-y attentif et surtout parlez-en avec lui. Expliquez-lui que vous allez être là pour l’accompagner dans cette étape, surtout ne lui mettez pas de pression.

Beaucoup de parents pensent bien faire en disant à leur enfant qu’aller au pot, c’est devenir grand, et y mettent beaucoup d’enjeu sur le fait de pouvoir aller à l’école, leur envie de parent de voir leur enfant devenir grand, etc… Votre enfant ressent ces enjeux d’adultes.

La propreté, une pression des parents ?

Beaucoup d’enfants ne sont pas en capacité de gérer cette pression. Ils vont ressentir que devenir propre est très important pour leurs parents, et vont tout faire pour répondre à cette attente. Dans ce contexte, votre enfant ne sera pas propre parce qu’il en était à cette étape dans ces acquisitions, mais uniquement pour répondre à l’attente de ses parents. Cela génère beaucoup de stress pour un tout petit.  C’est dans ces cas là où l’on observe des enfants qui vont se retenir énormément, et avoir des soucis de constipation par exemple. Les enfants sont alors dans une ambivalence de répondre à l’attente de ses parents, tout en ne se sentant pas prêt à faire ses besoins au pot.

Pour pouvoir être propre votre enfant doit avoir acquis de nombreuses compétences physiologiques et psychologique. Il faut qu’il ait acquis la connexion entre son corps et son cerveau. Son cerveau doit recevoir l’information qu’il a envie d’aller au pot ou aux toilettes. Mais cela ne suffit pas, il doit être en capacité grâce à ses muscles des sphincters de se retenir jusqu’à ce qu’il soit sur le pot ou les toilettes. Et là, il doit pouvoir relâcher ses muscles pour faire pipi. Cela correspond aux compétences physiologiques de votre enfant.

La psychologie de la propreté

Il y a dans l’acquisition de la propreté une grande part psychologique. Pour votre enfant, son pipi et son caca font partie de lui. Les laisser aller dans un pot ou dans les toilettes, c’est abandonner une part de lui. Il y a des enfants qui sont très angoissés par cette idée et ne sont pas capables de faire avec. Ce sont des enfants qui pourraient ne plus avoir de couche sur la journée car ils sont physiologiquement prêts, mais qui auraient besoin qu’on leur mette une couche au moment de faire leurs besoins. Cela arrive assez fréquemment pour les selles. Il ne faut alors pas hésiter à rassurer votre enfant, et lui proposer cette solution de lui mettre la couche au moment de faire ses besoins, le temps qu’il se sente prêt aller sur le pot.

bebe sur pot

Soyez patient, et attentif avec votre enfant dans cette étape. Plus votre enfant vous sentira serein, plus il sera capable de devenir propre à son rythme. Vous verrez que cela peut se faire en douceur et presque assez facilement. S’il y a des allers-retours, ne vous inquiétez pas, à un moment votre enfant y arrivera.

Quoi qu’il se passe votre enfant a compris qu’il devra être propre pour l’école, même s’il y a quelques accidents, très vite il sera propre. Ils ont l’expérience à l’école pour gérer cela.

Si vous rencontrez des difficultés plus importantes avec votre enfant autour de l’acquisition de la propreté, n’hésitez pas à échanger avec la nounou, le personnel de la crèche ou de l’école pour savoir comment ça se passe. S’il y a une vraie difficulté à traiter, ils pourront vous en faire part, et vous pourrez en parler alors avec votre médecin traitant qui vous conseillera.

 

Newsletter Pour Grandir




 

L’acquisition de la propreté – la propreté chez l’enfant
5 (100%) 1 vote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *